L’île Maurice accueille l'Africa FinTech Festival du 13 au 15 octobre

11 Oct 2021

Dans le but de créer des opportunités d'apprentissage et des liens autour de la Fintech en Afrique, le Mauritius Africa FinTech Hub (MAFH), en collaboration avec l'Economic Development Board (EDB), accueillera l’édition virtuelle de l’Africa FinTech Festival (AFF) qui se tiendra du 13 au 15 octobre 2021.

Conçus par l'Africa FinTech Network (AFN), une plate-forme qui réunit les dirigeants de l’Africa FinTech, les organisations et les parties prenantes à travers des associations de leur pays respectif, l'AFF a été initialement lancé en 2018. La première édition s'est tenue au Nigeria, autour du thème « FinTech en Afrique », et la deuxième en Ouganda en 2019 intitulée ‘Le rôle de la Fintech, son évolution en Afrique et sa contribution à l'économie’.

Cette année, pour la troisième édition, l'AFF se concentre sur les solutions déjà présentes, les points forts du succès de l'écosystème, ce qui a été accompli à ce jour et offre un aperçu de l'avenir de la Fintech en tant qu'industrie. En outre, le festival offrira à tous les participants l'occasion d’apprendre davantage sur les stratégies de l'AFF pour son réseau, notamment sur la manière de diriger des partenariats et de collecter des fonds pour soutenir les entreprises FinTech en Afrique. Le festival abordera également comment la réglementation peut faciliter la Fintech et l'innovation sur le continent.

Les activités ont débuté le 16 juin avec une session virtuelle d'une journée avant l'événement sur le thème « Fintech, Durabilité et innovation : un trio puissant pour accélérer la croissance de l'Afrique ». L'événement a réuni virtuellement près de 500 participants, avec les inscriptions de plus de 60 pays.

À quoi s'attendre durant cet événement ?

Avec ce nouveau format entièrement virtuel et gratuit pour tous, l'AFN et le MAFH visent à aider les parties prenantes à mieux s’impliquer dans le mouvement FinTech panafricain et de constater les tendances du moment afin d’aller au bout des choses !

Vous pouvez vous attendre à un programme de 3 jours rempli de panels de discussions ardentes, de conférences inspirantes, de discussions passionnantes et d’expositions clés sur la FinTech, entre autres ! Les thèmes abordés pendant le Festival tourneront, entre autres, autour des thèmes suivants :

  • De la conception à la transition d’écosystèmes socio-économiques en Afrique
  • De l'Université au lancement d’une Unicorne : Cultiver une génération d’entrepreneurs ‘Africa-First’
  • Les moteurs de la transformation numérique en Afrique subsaharienne
  • Fintech à la rescousse – construire de nouvelles voies vers la conformité
  • Industry First : Renforcer les compétences et le marché pour la croissance
  • Financement : Le mariage à clauses ?

L'événement est ouvert à toutes les parties prenantes de la Fintech et des domaines connectés, y compris les entrepreneurs, les PME, les startups, les sociétés, les universités, les prestataires de services financiers, les entreprises de technologie, les investisseurs et les régulateurs.

Visitez africafintechfestival.org pour voir la mise à jour du programme et la liste complète des intervenants au fur et à mesure qu'ils sont ajoutés.

Maurice en tant que facilitateur de la Fintech

Commentant sur l'AFF et le rôle qu'elle joue pour Maurice et le continent africain, Faraz Rojid, responsable des services financiers à l'EDB a déclaré : « Accueillir l'AFF 2021 est un signe de prestige pour Maurice et je voudrais féliciter l'AFN et le MAFH d'avoir été les pionniers dans l'organisation de cet événement historique en ces temps difficiles où le monde entier combat et lutte contre la pandémie de la Covid-19 ».

« La Fintech est essentiellement passée d'une menace perturbatrice à un catalyseur clé. Le gouvernement mauricien a vraiment reconnu la révolution digitale et le fait qu'elle offre une opportunité de dépasser les économies traditionnelles. Donc, nous soutenons pleinement l'AFF et nous sommes là pour nous assurer que tout se passe bien », a ajouté Faraz Rojid.

En matière de cadre favorable à Maurice, l'industrie Fintech de l'île a pris de l'ampleur en 2016 lorsque le gouvernement mauricien a introduit la licence réglementaire Sandbox. Depuis 2018, l'EDB, en tant que quasi régulateur du Sandbox Licence, a délivré neuf approbations pour les Fintechs allant des ICO, des échanges crypto, des portefeuilles numériques, des plateformes de chaîne de blocs, aux plateformes de prêt P2P.

Récemment, le gouvernement mauricien a annoncé une panoplie de mesures supplémentaires lors du budget 2021-22 pour stimuler la croissance de la Fintech sur l'île, avec la banque de Maurice et la Commission des services financiers afin de mettre en place des pôles d'innovation Fintech et des laboratoires digitaux, une banque centrale de monnaie digitale à déployer à titre expérimental et un code QR dédié à dévoiler au niveau national pour les paiements digitaux, entre autres. Dans le cadre de sa politique d’ouverture, Le gouvernement positionne également Maurice pour attirer les entrepreneurs de la Fintech, avec les professionnels pouvant désormais vivre et travailler à Maurice pendant 10 ans au lieu de 3 ans, alors que les procédures de demande de la résidence permanente ont été simplifiées et accélérées.

Une opportunité de présenter l'innovation africaine au monde

Le directeur général de MAFH, Michal Szymanski, a déclaré :

« Nous sommes fiers d'accueillir l'AFF à Maurice en tant que membre du Africa FinTech Network, que nous avons rejoint il y a deux ans de cela pour partager les connaissances, les apprentissages et mieux comprendre l’écosystème afin d'intégrer diverses solutions au Fintech. »

« L'idée est de présenter l'innovation africaine au reste du monde et comment nous pouvons travailler pour le bénéfice des personnes sur le terrain en utilisant la technologie dans l'espace des services financiers. J'encourage fortement tous ceux qui s'intéressent au développement de solutions FinTech pour le continent africain à se joindre à nous pour cet événement passionnant », a ajouté Michal Szymanski.

Le Dr Segun Aina, président de l'AFN, a conclu que « le festival est une plate-forme pour réunir des dirigeants d'opinion d'Afrique et d'ailleurs afin de fournir des solutions, des suggestions et des idées sur la facilité d'innover, la technologie et les mécanismes de soutien pour faire progresser l'écosystème de la Fintech africaine et d’accélérer le développement des économies africaines ».

fintech

 

BIO-EUROPE 2022 CONFERENCE

Trade and Investment Promotional Program South Africa

Med Tech Innovation Expo

Chat with us

Talk to us