Conférence Art et Finance : l’EDB et ZeeArts jettent les bases d’une nouvelle industrie

24 Jun 2022

Conférence Art et Finance : l’EDB et ZeeArts jettent les bases d’une nouvelle industrie


« L’Art est une opportunité pour l’investissement et permet de diversifier son patrimoine». C’est en ces mots que Ken Poonoosamy, CEO de l’Economic Development Board a donné le ton pour la conférence Art et Finance organisé, ce mercredi 22 juin, dans le cadre de la deuxième édition du Mauritius International Art Fair (MIAF). L’événement qui s’est tenu à l’hôtel Le Méridien, a réuni artistes, mais aussi professionnels financiers et juridiques, venus s’enrichir d’idées innovantes visant à façonner l’approche de l’investissement dans l’Art.


ascencia

« C'est un grand privilège d'être ici aujourd'hui pour la 2e édition du Mauritius International Art Fair. Nous avons reçu cette année des réponses positives de nombreux artistes locaux, régionaux et internationaux venant de plus de 30 pays. À l'EDB, nous sommes convaincus que le marché de l'art en tant que segment de l'économie créative peut apporter des revenus significatifs au pays. L’Art est une opportunité pour l’investissement, permettant de diversifier son patrimoine, de stimuler l’investissement, de créer de l’emploi et de générer des revenus. Des études ont montré que le marché de l'art représente 3% du PIB mondial estimé à 84 mille milliards de dollars. C'est l'un des secteurs de l'économie mondiale qui connaît la croissance la plus rapide, générant près de 30 millions d'emplois dans le monde. On estime qu'il augmentera de 40% d'ici 2030. Le rapport ‘Art and Finance 2021’ de Deloitte estime le marché de l’art à environ 1.7 mille milliards de dollars en 2019 et soutient qu’il pourrait atteindre les 2.1 mille milliards de dollars en 2023. »

Il a également ajouté : « À mesure que les particuliers fortunés grandissent et que le marché de l'art mûrit, il existe une énorme demande d'innovation financière - des opportunités pour l'art et les artistes. La tendance vers l'art et les objets de collection crée une nouvelle demande de services financiers, y compris les NFT. De plus en plus de gens considèrent le marché de l'art comme un actif d'investissement traditionnel. Notre initiative d'aujourd'hui arrive au bon moment. »

Pour Zaahirah Muthy, organisatrice de MIAF 2022 et fondatrice de ZeeArts, “Le MIAF a pour objectif de défendre, d'éduquer les artistes locaux, régionaux, internationaux et de la diaspora. Il sert également à réseauter et à s'engager dans un dialogue artistique et des échanges culturels. Zee Arts va également lancer sa propre plate-forme NFT pour les femmes artistes du monde entier - le mouvement numérique ’Arts Connect’ fournira un espace numérique aux femmes artistes pour présenter leur travail sur la plate-forme numérique. Cette conférence d'aujourd'hui s'inscrit dans la vision de l'EDB de sensibiliser et d'améliorer les connaissances sur l'investissement dans l'art, la gestion des risques et la révolution de l'art numérique avec les NFT »

ascencia

Elle soutient: « Je suis fermement convaincue que l'art est un catalyseur du changement social, c'est un langage universel qui relie les gens et aujourd'hui, le paysage artistique à Maurice est très important. Notre île possède un grand vivier de talents qui peut se transformer en un système sur mesure. Maurice accueille les investisseurs culturels du monde entier, elle est une porte d'entrée vers une destination artistique à succès. Le pays peut également être le leader du marché des enchères d'art en Afrique et dans la région. »

Adriano Picinati di Torcello, Directeur de Global Art & Finance Coordinator chez Deloitte, Luxembourg, a partagé son expertise dans le domaine de l’art et de la finance. Il soutient que l’effort initié par l’EDB et ZeeArts constitue un grand pas en avant pour l’économie mauricienne. Benito Elisa, CEO de Wakanda 4.0, a lui parlé de la révolution digitale qui secoue le monde artistique à travers le NFT, la crypto monnaie et le metaverse. Quant à Karolina Blasiak de Karolina Blasiak Art Advisory, elle a inspiré son auditoire en survolant les méthodes de gestion de l’art et du patrimoine. Elle a rappelé l’importance de se positionner sur les nouveaux marchés du NFT sans nécessairement, ajoute-elle, se laisser guider par l’appât du gain. Enfin, Jessica Naga, avocate et fondatrice de Digital Associates Ltd, a interpellé l’audience par ses observations et conseils d’ordre juridique, soulignant au passage les risques associés à la méconnaissance du paysage numérique.

Ben Lim, CEO d’Intercontinental Trust Ltd, a été le modérateur des discussions lors de la deuxième partie de la conférence. Ce choc des idées a permis d’établir avec l’aide des experts présents, un plan d’action qui servira de base cadre pour l'élaboration de nouvelles politiques visant à développer le modèle financier idéal pour le futur de l’art.

Intervenant en clôture, Nanda Narrainen, Head Creative Industries à l’EDB soutient que ce partenariat avec ZeeArts donnera un coup de pouce pour élargir la portée de l’industrie créative à Maurice. « Le but de cette conférence est d’explorer de nouvelles avenues en matière d’investissement et de financement. La conférence a été une opportunité unique pour formuler de nouveaux modèles d’affaires sur la façon dont l’art, la finance ainsi que le monde des affaires puissent se combiner parfaitement pour créer un avenir économique meilleur et diversifié. La conférence a été le giron de nouvelles idées pour l’élaboration d’une feuille de route pour le développement d’un pôle d’art et de finance, » a indiqué le représentant de l’EDB.

Register Now | Mauritius - Africa : Trade and Investment Forum 2022

VACANCY - MIB Ltd seeking to recruit a CEO

Expression of Interest for Partnerships for the Development of a Hi-Tech Pharmaceutical Industry in Mauritius

Chat with us

Talk to us