Skip to the content

Diplomatie économique: Accord entre l’EDB et le ministère des Affaires étrangères pour une stratégie commune

Le ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international et l’Economic Development Board (EDB) ont signé un protocole d’accord portant sur une collaboration raffermie afin d’affûter la stratégie de diplomatie économique du pays.

L’accord, signé le 12 octobre 2018 au siège du ministère des Affaires étrangères à Port Louis, inaugure une nouvelle ère de diplomatie économique qui mise sur une approche coordonnée entre institutions.

Avec cette collaboration, les conseillers économiques, au nombre de six et affectés dans les représentations diplomatiques de la République de Maurice à l’étranger, sont appelés à entreprendre, avec l’appui du ministère des Affaires étrangères et de l’EDB, des actions concrètes pour la mise en œuvre de la stratégie du gouvernement en matière de promotion de l’investissement et du commerce.

Les conseillers économiques sont affectés à Londres, Genève, Washington, Moscou, Pretoria et Canberra.

L’accord met en place des mesures pratiques pour assurer la coordination et l’évaluation conjointe du travail effectué par les conseillers économiques. Le ministère des Affaires étrangères et l’EDB tiendront des réunions mensuelles pour veiller au bon fonctionnement de cette collaboration.

« Nous mettons à la disposition des conseillers économiques l’encadrement et les outils nécessaires qui puissent leur permettre d’exécuter de manière efficace la mission qui leur incombe, soit de promouvoir Maurice en tant que destination de choix pour l’investissement et les affaires » souligne Son Excellence Usha Dwarka-Canabady, Secrétaire aux Affaires étrangères.

Pour sa part, M. François Guibert, CEO de l’EDB, soutient que la collaboration ministère des Affaires étrangères – EDB va assurer plus de cohérence dans la mise en œuvre d’initiatives de promotion économique à l’étranger. « Il s’agit d’un nouveau modèle de promotion du commerce et de l’investissement qui repose sur l’analyse de la chaîne de valeur et des travaux préparatoires approfondis pour déboucher sur une compréhension approfondie du marché cible. Cela accentuera indéniablement la force de frappe de Maurice au niveau international car une telle optimisation des ressources demeure le moyen le plus adapté pour communiquer efficacement sur les multiples facettes de Maurice en tant que partenaire économique » explique-t-il. 

En consolidant la stratégie de communication des antennes existants de l’EDB en France, en Afrique du Sud, au Kenya et en Inde, cet accord vient appuyer la vision de l’EDB d’étendre sa présence mondiale sur des marchés stratégiques à travers une présence accrue sur le terrain.

Télécharger  le communiqué